L’alarme incendie, Une alarme de prévention obligatoire

En 2015, l’installation d’un détecteur de fumée par habitation va devenir obligatoire avec la loi Morange. Le 8 mars 2015 sera la date butoire à laquelle chaque foyer devra en être équipé. Cette installation est à la charge du propriétaire des lieux. Mais au delà du caractère obligatoire de cette installation, c’est avant tout une sécurité inestimable face aux conséquences catastrophiques provoquées par un feu.

Pourquoi et où installer son dispositif ?

Le dispositif de l’alarme anti incendie permet de détecter un départ de feu. Il analyse l’air de la pièce pour détecter la naissance d’un incendie ou la fumée dégagée par celui ci. En détectant les fumées dès le début de l’incendie , il émettra instantanément un signal sonore assez puissant pour réveiller une personne endormie. L’alarme vous alerte donc dès la propagation d’un feu, de jour comme de nuit. Ce dispositif permet alors de prévenir les habitants du lieu si l’incendie se produit pendant leur sommeil. En effet, sur 10 personnes décédées dans un incendie, 7 étaient en plein sommeil et n’ont pas été réveillées , elles n’ont donc pas pu réagir à temps.

Il est conseillé d’installer au minimum un détecteur par étage dans une habitation. Les détecteurs doivent être positionnés de sorte à être loin des obstacles tels que les poutres par exemple, mais doivent aussi être éloignés des sources de chaleur (chauffages). De plus, les installation dans les cuisines ou salles de bains sont déconseillées car les vapeurs d’eau ou simple feu de cuisson pourraient déclencher une alarme qui serait inopportune.

Quel type d’alarme choisir ?

Il existe différents types d’alarmes, que vous pourrez choisir en fonction de l’emplacement désiré dans la maison. Les détecteurs de fumée sont adaptés aux pièces principales de la maison. Cependant, ils ne sont pas adaptés à toutes les pièces. Le détecteur de chaleur servira donc pour les pièces telles que la cuisine, la salle de bain, ou le garage, pièces où le détecteur de fumée ne serait pas adapté. Il existe aussi le détecteur de monoxyde de carbone, qui sera installé à côté de chaudières ou de cheminées.

Avant de faire installer votre alarme, assurez vous qu’elle soit conforme aux normes (doit être munie du marquage CE). Attention, désormais l’installation de détecteurs à ionisation est interdite du fait de leur radioactivité. Une fois votre habitat protégé du risque d’incendie, n’oubliez pas de déclarer à votre assureur que vous avez fait installer un détecteur de fumée. Votre assureur peut éventuellement prévoir une baisse de votre cotisation. Mais il peut également décider d’une franchise en cas d’incendie quand il n’y a pas eu installation d’alarme incendie.

Afin de vous équiper de l’alarme incendie, vous pouvez dès maintenant demander un devis en ligne. Il vous permettra de recevoir gratuitement les informations sur les offres de nos partenaires ainsi que leurs tarifs.

Laisser un commentaire