Quelles Démarches à suivre en cas de cambriolage ?

Découvrir qu’on vient d’être cambriolé, provoque toujours un choc émotionnel intense. Ensuite, malgré l’angoisse et le désarroi, il faut réagir rapidement car il est nécessaire de procéder aux démarches qui s’imposent pour pouvoir être au moins partiellement remboursé par sa société d’assurances.

Des démarches impératives

Lorsque vous découvrez le cambriolage, vous disposez de 24 à 48 heures pour déposer plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Il faut aussi communiquer avec votre assureur. Si vous êtes propriétaire du logement, il est nécessaire d’envoyer à la société d’assurances, une déclaration écrite : elle a été dispensée par les services de police pour avoir un caractère officiel. Dans un premier temps, un coup de téléphone ou l’envoi d’un fax, suffisent pour ouvrir un dossier auprès de l’assureur. Il est conseillé d’envoyer ensuite une lettre recommandée avec accusé de réception. Ce courrier sera très précis : nom, adresse mais surtout numéro de votre contrat. Il mentionnera le jour et l’heure à laquelle vous avez découvert le cambriolage.

Faites un état des lieux et repérez ce qui a été volé. Si vous disposez de factures, elles aideront à chiffrer votre préjudice. Si vous aviez pris des photos des objets volés, joignez-les à votre courrier. Sachez que vous avez le droit de compléter votre état des lieux car c’est en rangeant qu’on découvre l’absence de certaines choses. N’oubliez pas que les actes de vandalisme commis dans votre logement, sont assurés. Surtout, n’effectuez aucune réparation sans l’accord de l’assureur. Ne jetez pas les objets endommagés, ils sont nécessaires lors de l’expertise. La police pourrait vous reprocher d’avoir fait disparaître des traces d’effraction. La garantie vol deviendrait alors inefficace.

Cas où votre assurance ne jouera pas

Certains contrats d’habitation comportent des clauses en relation avec les types de vols subis. Si le vol a été commis par un membre de la famille ou quelqu’un que vous logiez, l’assurance exclut le moindre remboursement. Si vous quittez votre maison au-delà de 2 à 3 mois, votre logement risque de ne pas être assuré. Lorsque vous vous assurez, vérifiez que vous déclarez à leur valeur réelle les objets ou bijoux. Si la valeur déclarée lors du vol, est supérieure au plafond souscrit lors du contrat, la différence restera à votre charge. Sachez que si certains objets ont disparu dans des dépendances, vous risquez de ne pas être remboursé si votre assurance ne couvrait pas ces lieux.

L’idéal pour éviter d’être cambriolé, c’est de bien protéger son logement. Pourquoi ne pas faire procéder à l’installation de l’alarme anti-intrusion dont vous avez envie ? Il existe aujourd’hui de nombreuses entreprises d’alarmes qui ont pignon sur rue. En allant sur notre site, demandez un devis gratuit et sans engagement pour une alarme d’appartement. Il vous permettra d’obtenir des réponses satisfaisantes puisque leur coût est modéré.

Laisser un commentaire