Le détecteur de fumée, une nécessité !

En 2015, la pose d’un détecteur de fumée est obligatoire en France. C’est le meilleur moyen d’alerter les habitants d’un logement, d’un départ de feu. Cela peut devenir vital la nuit. Il a pour objectif de vous alerter en cas de début d’incendie : la loi Morange l’impose car on sait qu’il peut sauver des vies humaines, particulièrement la nuit, lorsque les habitants dorment profondément.

Un détecteur devenu obligatoire

La loi impose l’installation de détecteurs de fumée aux propriétaires que ce soit pour leur logement personnel ou pour les logements qu’ils pourraient louer. Deux possibilités s’offre au bailleur : soit il fait poser le détecteur de fumée chez son locataire soit il le lui rembourse s’il l’a fait installer lui-même.

Le détecteur de fumée s’installe aussi bien dans un local professionnel ou commercial que dans un logement. Il est obligatoirement vissé au plafond pour la simple raison que la fumée stagne au plafond ou en haut des murs.

Prévoyez un détecteur de fumée par étage et installez-en même dans les sous-sols. Votre détecteur de fumée doit être placé de préférence dans les chambres ou dans les cages d’escalier mais aussi dans les pièces qui contiennent une TV ou un ordinateur, déclencheurs d’incendies. Surtout, ne placez pas un détecteur à proximité d’un aérateur, dans une salle de bain ou une cuisine. Laissez 15 cm entre le détecteur et l’angle du plafond.

Quel type de détecteur choisir ?

Il existe plusieurs types de détecteurs. Le DAAF est le détecteur autonome de fumée : il est équipé de piles lithium ou de piles alcalines. L ‘intérêt des piles au lithium c’est qu’elles durent 10 ans contrairement aux piles alcalines qui ont une durée maximum de 5 ans. Tous ces modèles émettent un signal lorsque la pile est hors d’usage.

Il existe un troisième type de détecteur qui fonctionne sur secteur mais dispose d’une pile alcaline de secours. Il arrive que le détecteur soit relié à d’autres détecteurs de fumée par des fils électriques ou des ondes radio. On peut aussi utiliser un détecteur de chaleur : il est utile dans les lieux poussiéreux ou humides. Il se déclenche entre 50 et 65°.

Sachez qu’on trouve des détecteurs à tous les prix, entre 10 et 90 euros. Demandez un devis à un professionnel qui vous fera une installation dans les règles de l’art pour un prix pas cher.

Laisser un commentaire