Isolation par flocage : prix et conseils

L’isolation par flocage est un procédé économique et écologique qui protège efficacement contre l’incendie. Il consiste à projeter le matériau isolant à l’aide d’un pistolet relié à un compresseur.
Si vous le souhaitez, des entreprises proches de chez vous peuvent chiffrer votre projet d’isolation gratuitement. Vous pourrez comparer des devis pour simplement connaître le coût de vos travaux ou choisir une entreprise.

Les avantages d’isolation par flocage:

  • Suppression des ponts thermiques
  • Réduction du taux d’émission de CO2
  • Conservation de la chaleur
  • Ralentissement important de la propagation du feu
  • Matériaux non attaqué par les rongeurs

Les isolants compatibles avec l’isolation par flocage :

  • Laine de roche
  • Laine de coton
  • Laine de verre
  • Ouate de cellulose

Isolation des combles par flocage : avantages et caractéristiques

Combien ça coûte ?

Les prix de ces matériaux sont variables. Pour 100 mm d’épaisseur, il faut compter au mètre carré : 3 à 8€ pour la laine de verre ; 5 à 10€ pour la laine de roche ; environ 20€ pour l’ouate de cellulose ; et 22 à 25€ pour la laine de coton. Ces tarifs ne comprennent évidemment pas la pose.

Isolation par flocage
Isolation par flocage

Ce qu’il faut savoir :

Il existe une politique d’incitation mise en place par l’État pour réduire le coût de ce type de chantier. Le dispositif prévoit :

  • Application une TVA à taux réduits sur les travaux des entreprises des éco prêts
  • Des crédits d’impôts allant de 15 à 25% selon les matériaux.

Par ailleurs, l’Agence nationale de l’habitat accorde des subventions. Mais quoi qu’il en soit, l’isolation thermique par flocage nécessite le recours à une entreprise spécialisée, sauf si l’on est un bricoleur averti. Le choix du matériau ne se fera pas qu’à partir du prix. En effet, si chacun d’eux permet d’isoler les combles, les murs et le plancher, certains ne conviennent pas pour tous les besoins : la laine de coton, bien que plus chère, ne s’utilise pas pour les hourdis ou les ravals. L’ouate de cellulose ne servira pas pour les hourdis, mais sera le seul matériau à pouvoir isoler le caisson de toiture. La qualité du déphasage en été est plus haute pour l’ouate de cellulose et plus basse pour la laine de verre. Enfin, il est important de tenir compte des énergies grises déployées pour la fabrication si l’on souhaite que le gain sur le plan écologique soit réellement efficace.

Laisser un commentaire